Meditations Poetiques PDF

Le soleil lui parle, et c’est fuyant et bizarre.


Ce recueil est marqué par les soupirs de l’âme de Lamartine, qui évoque les souvenirs et les regrets, les espérances et les désespoirs, l’angoisse face à la mort. Mais ces élans de l’âme sont inséparables du sentiment de la nature amie, à qui le poète confie ses joies et ses peines. L’évocation des paysages naturels est l’expression de l’état d’âme du poète lui-même, avec notamment les motifs récurrents du lac et du vallon (ce dernier rappelant à Lamartine la sûreté et la douceur de son enfance et de la demeure paternelle). Lamartine essaye aussi d’exprimer son rapport à l’au-delà. Bien que profondément chrétien, il n’a pas de certitudes exactes, ce qui le pousse parfois à douter, mais finalement, l’espérance envers l’immortalité triomphe.

Cela m’est venu sur mon chemin de retour hier, un endroit idéal pour réfléchir, être en transit et pourtant libéré pour l’instant du stress qui se trouve à l’une ou l’autre des extrémités du voyage ces jours-ci. Quand la perte arrache les portes du cœur, ou que la tristesse voile votre vision avec désespoir, la pratique devient simplement porter la vérité. Ils sont en train d’être fécondés et se préparent à germer.-}