Les grands procès: Préface de Jacques Vergès PDF

Nous ne serions pas justifiés dans une telle inférence même si nous savions avec certitude que le Quarto de 1609 était entièrement autorisé et vu par la presse par l’auteur.


Ces récits des grands procès de l’Histoire, qu’elle soit ancienne ou quasi contemporaine, s’attachent à restituer le climat politique ou social dans lequel est intervenue chaque affaire étudiée, insistant sur les faits et, dans la mesure du possible, sur la personnalité des divers protagonistes. Ces récits, doublés d’analyses serrées et regroupés par thèmes, permettent parfois des rapprochements et des comparaisons utiles, sans pour autant défendre une thèse particulière ni vouloir contribuer à une quelconque réhabilitation des condamnés, ni encore chercher à émouvoir le lecteur sur le sort de telle ou telle victime. Les auteurs souhaitent éclairer le jugement des lecteurs en rendant compte du cheminement complexe d’un procès, à la suite duquel se forme les opinions et les récits historiques.

Ne réponds plus. Avec le silence réponds, Et laisse-moi prendre ce que j’ai envie. Puisque chacun a, chacun une nuance, et vous, mais une seule, chaque ombre peut prêter. Ainsi parlaient-ils, émettant leurs belles voix, et mon cœur avait envie d’écouter. XII.184-193. Trans. G.H.Palmer.-}