La vieillesse dans le judaïsme: Un défi d’humanité PDF

L’Amérique est devenue un refuge pour les Juifs pendant les décennies au tournant du siècle, quand l’antisémitisme politique était.


La vieillesse est un phénomène de société qui caractérise la modernité. De fait, elle constitue un défi majeur pour la conscience morale qui l’observe, l’analyse et la prend en charge. À une époque où les personnes âgées sont souvent mises à l’écart, isolées, déconsidérées puisque ne participant plus activement à la production de biens et de richesses, la tradition hébraïque réaffirme la place centrale de la personne âgée au sein des familles, son rôle de transmission, sa contribution au fonctionnement de la collectivité. Le judaïsme établit des normes pour protéger la dignité et l’humanité de l’ancien, incompressible dignité, irréductible humanité, sans lien avec les facultés motrices, physiques ou mentales. À l’heure où les ouvrages consacrés à la vieillesse évoquent essentiellement l’antivieillissement, ce livre évoque l’humanité de ces visages qui portent le poids des années.

Son économie est agricole et pastorale; les distinctions de classes – à part l’esclave et la liberté – font défaut; et le commerce et la vie urbaine sont rudimentaires. Cela signifie qu’ils prennent plus de temps à réagir aux germes nocifs. D’un autre côté, certains Juifs réformés ont commencé à réintégrer des rituels abandonnés depuis longtemps dans des services de culte.-}