La modélisation électrique: Outil de simulation d’antenne RFID PDF

Enfin, nous, RRL, avons choisi et installé SEMCAD X et CiB 1500 pour des recherches plus puissantes en mai 2007.


La technologie d’Identification par Radio Fréquence se base sur une transmission radio entre un lecteur (connu aussi par une station de base, contrôleur ou interrogateur) et des transpondeurs (appelés aussi étiquettes ou puce TAG). Le type des étiquettes identifie le type du système : on parle ainsi de l’étiquette passive ou active. La réduction du coût et des dimensions représente le point le plus important pour les développeurs des étiquettes RFID passives ou actives. Cet objectif est atteint en utilisant des techniques de miniaturisation pour les composants des étiquettes ainsi que des matériaux spéciaux pour leur fabrication. L’amélioration de la distance de lecture qui sépare le lecteur de l’étiquette a été identifié indépendamment de la nature du milieu où se trouve l’objet, et permet d’atteindre l’objectif essentiel pour les développeurs des lecteurs RFID. Dans ce livre, nous intéressons particulièrement à la partie Radio Fréquence (RF) et plus précisément aux antennes aussi bien au niveau du TAG qu’au niveau du lecteur. Les structures d’antennes proposées ont été modélisées en appliquant la modélisation électrique.

Les deux objets sont alignés (voir Figure 1, en haut), puis le processus de cintrage est démarré en sélectionnant des faces individuelles (voir la Figure 1, au milieu, en surbrillance rouge) du support sur lequel l’antenne doit être pliée. Les cartes à puce, les étiquettes NFC flexibles et les bracelets NFC portables ont été préparés de cette manière pour être utilisés dans des clés électroniques, des cartes de visite et d’autres applications NFC typiques. Un organigramme de la méthode proposée est donné à la figure 1.-}