La France de la Belle Epoque : Dictionnaire de curiosités PDF

Entre 1872 et 1895, dans la capitale, 139 grandes entreprises fermèrent leurs portes, en particulier les usines de textile et de meubles, celles du secteur de la métallurgie et les imprimeries, quatre industries qui, depuis soixante ans, étaient les principaux employeurs de la ville.


La Belle Epoque : cette expression qui désigne les décennies précédant la Grande Guerre fait miroiter un temps caractérisé par la joie et la douceur de vivre. La Belle Epoque fut une période de profondes transformations dans la vie politique et sociale, la médecine, la science et les techniques ; diverses activités enrichirent la palette des loisirs et des sports ; la littérature et les arts furent bouleversés par de nouvelles sensibilités et les débuts du septième art. Mais la Belle Epoque fut aussi un temps d’âpres combats sociaux et de grandes inégalités ; douce aux nantis, la vie restait difficile pour les classes populaires, surtout pour les plus faibles et les plus démunis. Quant à la vie internationale, marquée par la montée des nationalismes, des militarismes et des rivalités coloniales, elle ne laissait rien augurer de bon. Apaches et héroïques pionniers de la radiographie, Sacre du printemps et facéties du pétomane, ménagères en lutte contre la vie chère et sommes colossales englouties dans des bals somptueux, lait frelaté et champagne oxygéné : les quatre-vingt-sept notices de ce dictionnaire révèlent au lecteur un monde rendu fascinant par ses évolutions, ses excès et ses contrastes.

Nous pleurons ensemble. Des ondes de fierté passent à travers nous. Effort. Choc. Adrénaline. Et nous creusons profondément et continuons. Ensemble. Le premier panneau publicitaire néon apparaît sur le boulevard Montmartre en 1912. La valeur de l’histoire, de connaître l’histoire, se fait connaître.-}