La communication publique en République démocratique du Congo: Analyse des campagnes de communication menées dans le secteur de la santé infantile PDF

Les pays qui ont obtenu les meilleurs résultats pour cette série d’indicateurs comprennent, par ordre de priorité, le Tchad, le Nigéria, l’Angola, le Niger, la Somalie, le Mali, la République démocratique du Congo, l’Afghanistan, le Pakistan et l’Éthiopie.


L’auteur dégage les causes de l’échec des campagnes de communication publique menées sur le sol congolais. En effet, celles-ci n’ont jamais atteint les objectifs escomptés par les organisateurs. En République Démocratique du Congo, les campagnes de communication publique ont été organisées dans plusieurs secteurs de la vie nationale (santé, environnement, agriculture, condition féminine et éducation). Dans cet ouvrage, seules les campagnes menées dans le secteur de la santé ont été analysées puisqu’elles ont été les plus nombreuses et relativement régulières depuis les années 1996. Notons que la communication publique vise des comportements collectifs et non individuels car il s’agit d’une communication d’intérêt général. C’est l’analyse transactionnelle qui a été choisie par l’auteur pour comprendre les facteurs qui sont à l’origine de l’échec des campagnes de communication publique. L’étude de la personnalité a révélé une prédominance du Moi Enfant du côté de l’Etat congolais dans ses rapports avec les bailleurs de fonds. Ces derniers affichent, de leur côté, le Moi Parent vis-à-vis de la RDC.

Un nouvel accord, signé le 31 décembre 2016, prévoit une période de transition au cours de laquelle le pouvoir sera exercé conjointement par le président Joseph Kabila et l’opposition, jusqu’à la tenue des élections présidentielles fin 2017. La recherche contribuera à comprendre l’attrait du concept de la maison et de l’auto-injection chez les jeunes femmes, et déterminera si les femmes peuvent s’auto-injecter Sayana Press avec compétence dans un cadre non supervisé. Le manuel appelle également spécifiquement la communication et la rétroaction à l’agent de santé communautaire de référence pour aider à renforcer la base de référence de la communauté et du centre de santé.-}