Atlas des oiseaux nicheurs de Bretagne PDF

Mariela est actuellement doctorante étudiant effectuant des recherches sur les ours noirs au Mississippi.


La Bretagne présente un patrimoine naturel particulièrement riche – son linéaire côtier est le plus important de toutes les régions de France -, et notamment une grande variété de milieux hébergeant une faune et une flore remarquables. Ainsi, durant l’enquête de 2004-2008 menée par le Groupe ornithologique breton, 200 espèces d’oiseaux ont fourni des indices de reproduction sur les cinq départements de la Bretagne historique (Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique et Morbihan). L’Atlas des oiseaux nicheurs de Bretagne présente 214 monographies regroupant les espèces nicheuses, potentielles ou occasionnelles, disparues et exogènes. Pour chaque monographie 1 carte de répartition de l’enquête 2004-2008 signalant les mailles de nidification certaine, probable et possible. À titre de comparaison : 1 carte de répartition de l’enquête 1980-1985 signalant les mailles de nidification certaine, probable et possible.2 photographies : l’une de l’espèce, l’autre de son milieu de nidification. L’ouvrage s’adresse aux spécialistes passionnés et plus largement à tous les curieux de nature souhaitant en savoir plus sur l’avifaune bretonne.

La LGV Atlantique qui s’arrête au Mans sera prolongée à Rennes en 2017, permettant des liaisons plus rapides entre Paris et la Bretagne. Si votre adresse a déjà été enregistrée, vous le ferez. Chacun des 270 comptes d’espèces de deux pages contient une photo couleur de l’espèce et une carte de l’aire de répartition résumant les registres de répartition de la reproduction recueillis au cours de la période d’étude de l’atlas.-}